Mon Garçon (2017)

Mon Garçon est un thriller français écrit et réalisé par Christian Carion.

Ce qu’il faut savoir sur le film :

– Christian Carion a ébauché son idée de scénario en 2002, puis l’a laissé de côté pour se consacrer à des sujets plus historiques. Durant le tournage de Joyeux Noël, le réalisateur échange avec Guillaume Canet sur cette histoire de disparition d’enfant. Christian Carion entrevoyait déjà en l’acteur le rôle principal de son intrigue.

– Guillaume Canet n’a pas lu le scénario sur la demande du réalisateur, qui tenait à ce que son acteur soit réellement surpris par les différentes péripéties et ainsi proposer une interprétation le plus authentique possible.

– Pour cette réalisation, Christian Carion et son équipe se sont inspirés du cinéma de Michael Mann, et particulièrement de son film Révélations.

Pourquoi j’ai voulu voir ce film ?

Christian Carion qui s’attèle à un thriller, qui se veut dans la veine d’un Prisoners ou Révélations, ça donne forcément envie. De plus, Guillaume Canet et Mélanie Laurent se partagent pour la première l’affiche.

Un petit mot sur l’histoire ?

Lors d’une escale en France, Julien découvre sur son répondeur un message de son ex femme en larmes : leur petit garçon de sept ans a disparu lors d’un bivouac en montagne avec sa classe. Julien se précipite à sa recherche et rien ne pourra l’arrêter.

Les premières minutes ?

En l’espace d’un message vocal d’une mère désemparée, le noyau de l’intrigue est posé. Christian Carion va à l’essentiel de manière un peu trop académique à mon goût. Les décors naturels inspirent à une atmosphère, à un rythme et à une photographie, malheureusement le réalisateur se montre expéditif. Cependant, il arrive à proposer ce qu’il faut pour donner à son long métrage un aspect sec et intimiste. On verra par la suite, si cela prend plus d’ampleur.

Le casting ?

Guillaume Canet propose une interprétation qui va crescendo, ce qui colle parfaitement à l’évolution de son personnage. Au départ, on le sent fantomatique, peu concerné par ce qui est arrivé à son enfant. Il ne réalise pas, jusqu’à ce qu’il se rend compte de son rôle de père et de ses responsabilités.

A ses côtés, Mélanie Laurent est impeccable et très touchante. Elle vit son personnage de mère qui souffre terriblement de l’absence de son fils, du retour de son ex et de sa nouvelle vie qui ne voit pas le jour.

Olivier de Benoist est intéressant et vient aussi bien semer le trouble chez Julien (Guillaume Canet), que chez le spectateur. Dommage, que son personnage soit éclipsé après la première partie.

Et au final ça donne quoi ?

Mon Garçon est le genre de film, qui a de réels atouts dans sa poche, sauf qu’ils sont dévoilés qu’à moitié. Clairement, ça aurait pu et ça se devait d’être tellement plus fort. Christian Carion n’arrive pas à apporter le relief nécessaire pour faire de ce film, un grand thriller. Sa scénographie est basique, et parfois on frôle l’académisme d’un téléfilm de TF1. Il ne tire jamais l’avantage d’avoir devant sa caméra de bons acteurs et un environnement naturel somptueux (et dangereux) pour nous pondre une atmosphère plus posée, plus âpre et fiévreuse. Il ne fait que survoler ces différents aspects, que s’en est rageant. La caméra à l’épaule est beaucoup trop présente, il faut aussi poser les choses. Pour reprendre sa source d’inspiration, Michael Mann nuance sa mise en scène et justifie chacun de ses plans. Ici, c’est rarement le cas.

Du point de vue du scénario, c’est amorcé de manière intelligente, pour s’engouffrer ensuite dans le brouillon, l’inutile et surtout l’inabouti. Cela nous laisse un goût amer devant autant de raccourcis scénaristiques qui débouchent vers des incohérences. On ne peut retenir que le bon traitement psychologique des personnages, remarquablement présenté par les acteurs.

Le long métrage manque également d’un réel impact sonore. La bande originale se devait d’être plus atmosphérique que ça., tout comme la mise en scène.

En résumé, Mon Garçon est expéditif et manque cruellement de vérité. Heureusement, que Guillaume Canet et Mélanie Laurent se montrent plus inspirés que Christian Carion.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s