Après Séance : La Forme de l’eau

shapeofwater2

The Shape of Water (La Forme de l’eau en v.f.) est un film fantastique américain réalisé par Guillermo Del Toro qui est prévu pour le 21 février prochain en France. Le film a remporté de nombreuses récompenses incluant 2 Golden Globes pour 6 nominations. Del Toro avait toujours rêvé de réaliser un film sur une créature aquatique. De plus, pour développer son amphibien, il a demandé à son équipe de s’inspirer d’Abe Sapien, monstre créé par lui-même pour les films Hellboy. Le Tournage du film a eu lieu au Canada en 2016

POURQUOI J’AI VOULU VOIR CE FILM ?

Lorsqu’il m’est venu de choisir le premier film de ceux que j’ai vus récemment (soit Lady Bird, Three Billboards Outside Ebbing Missouri, The Disaster Artist, The Shape of Water, Call me by your Name, I, Tonya et The Post), j’avais une attirance beaucoup plus particulière envers le nouveau film de Guillermo Del Toro. Les éloges et critiques positives à son sujet ont peut-être bien aidé mais reste-il que c’était sans doute le film le plus intriguant de tous. C’est ainsi donc que je suis allé voir en premier The Shape of Water en version originale quelques jours avant la fin de l’année pour pouvoir avoir vu tous les films nommés aux Golden Globes attend pour la cérémonie.

UN PETIT MOT SUR L’HISTOIRE ?

En 1962, une étrange et dangereuse créature est amenée dans un laboratoire gouvernemental très sécurisé pour se faire examiner et éventuellement éliminer. Or, une concierge muette est intriguée par la créature et tombe amoureuse avec celle-ci. Pour éviter la mise à mort de l’amphibien, elle décidera avec l’aide de son voisin et de sa collègue, de le libérer et de le cacher dans le monde extérieur sans toutefois en connaître les conséquences.

 v1.bjsxNzEyMzc5O2o7MTc2MTQ7MTIwMDs1NzYwOzM4NDA

LE CASTING ?

Même si elle ne prononce pas un seul mot du film, Sally Hawkins est excellente toute au long du film. Ses faits et gestes parlent pour son personnage et elle joue la muette avec passion et détermination. Je croyais que ce défaut allait finir par m’agacer mais au final c’est tout le contraire. Octivia Spencer, qui joue l’ami de Hawkins, reste Octivia Spencer. Elle parle beaucoup, elle bouge beaucoup, elle fait les mêmes expressions que dans tous ses films et j’irais même jusqu’à dire que j’ai l’impression qu’elle joue le même personnage dans tous ses films. Doug Jones y interprète l’homme amphibien et il est fantasmagorique dans le rôle. Ses mouvements sont précis et remarquables rien de moins. Toutefois, la vraie personne qui vole complètement le film reste Michael Shannon. Il est parfait du début à la fin et c’est le seul personnage qui m’a réellement fait vibrer par sa prestation irréprochable. Ce rôle est fait pour lui ! Richard Jenkins, Michael Stuhlbarg et Lauren Lee Smith sont aussi du casting !

 

v1.bjsxNzg2MDcwO2o7MTc2MTU7MTIwMDszMDAwOzE2ODg.jpeg

AU FINAL ÇA DONNE QUOI ?

 Fans de Del Toro, ou pas, tenez-vous prêt car La Forme de l’eau est une réussite absolue ! Guillermo Del Toro nous raconte une histoire fantastique comme il sait si bien le faire, avec une finesse et une élégance raffinée. Son film est certainement l’un des plus beaux qu’il m’est été de voir en 2017. Le style « old made » que compose la Forme de l’eau se dégage si bien dans le métrage et rend hommage aux films fantastiques que Guillermo visionnait étant enfant. L’imaginaire du réalisateur mexicain nous transporte à travers un film si différend et si charmant. Même si ses deux personnages principaux ne prononcent pas un seul mot du métrage, The Shape of Water est caractérisé par des scènes qui, au sens figuré, nous parlent et nous touchent. La musique composée par Alexandre Desplat nous anime et nous reste en tête. Elle se porte magnifiquement bien et avec une brillance totale dans ce récit fantastiquement intelligent. Hélas il est de mise que je compte mes mots en faveur de vous laissez découvrir cette aventure couleurée de part vous-même !

SOW_04121.CR2

En résumé, La Forme de l’eau flotte au dessus de la filmographie de Guillermo Del Toro. C’est de la pure magie au cinéma. Un film dont nous ne nous fatiguerons pas de revoir et que l’on parlera encore longtemps.

William T.

Publicités

3 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Hassane lehaf dit :

    Bon film , Old fashion comme vous dites , bien ficelé ……. Mais j ai plus vibré en regardant hellboy , film taillé sur mesure pour la course aux golden globes et aux Oscars et je crois que sans l hystérie du moment et du politiquement correct , il aurait plus cartonné aux golden globes …….du tres grand cinéma ….. A l ancienne ( compliment )

    J'aime

  2. Alex dit :

    Juste petite précision… Abe Sapiens n’a pas été créé par Mr DelToro mais par Mike Mignola dessinateur et scénariste de Hellboy le comics.

    J'aime

  3. Baguette dit :

    Un très beau film bouleversant qui m’a fait découvrir le talent d’un réalisateur que je ne connaissais pas ! et les références du cinéma des années 60 : juste une merveille cinématographique.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s