Eve (1950)

Eve est un film dramatique américain écrit et réalisé par Joseph L. Mankiewicz.

Ce qu’il faut savoir sur ce film :

– Eve a été nominé dans 14 catégories aux oscars et en a remporté 6 dont celui du meilleur film , meilleur scénario et meilleur réalisateur.

– Eve est une très libre adaptation de la nouvelle de Mary Orr « The wisdom of Eve » vendu à la fox pour la somme de 5000$.

– Claudette Colbert était pressentie pour incarner Margo Channing , suite à une blessure au dos elle fut remplacée par Bette Davis.

– Bette Davis et Gary Merril sont tombés amoureux lors du tournage du film , ils ont été mariés durant dix ans.

Pourquoi j’ai voulu voir ce film ?

Eve figurait sur ma liste à voir depuis quelques années déjà , c’est son statut de grand classique qui a attisé ma curiosité.

Un petit mot sur l’histoire ?

Eve Harrington , reçoit d’un vieil acteur , le prix Sarah Siddons. Comment Eve , qui n’était rien de plus qu’une admiratrice de Margo Channing , en est-elle arrivée là ? Son entourage se remémore alors son ascension.

Les premières minutes ?

Eve s’ouvre sur la remise du prix Siddons commentée par la voix de Addisson DeWitt. Dans l’assemblée , tous ne semblent pas se réjouir de son succès , on apprend alors que tout nous sera dit sur Eve , sur la manière dont la modeste jeune femme s’est insinuée dans la vie des protagonistes. Commence alors un long flash-back. L’introduction promet une histoire riche en rebondissements. Le charme du vieil Hollywood captive immédiatement.

Le casting  ?

Le casting est l’une des plus grandes forces de ce film. Les personnages féminins sont à l’honneur. Anne Baxter incarne à merveille le rôle d’Eve Harrington , à qui l’on donnerait le bon dieu sans confession , elle joue avec une justesse folle les multiples facettes de son personnage.

Georges Sanders donne vie à Addison DeWitt, Gary Merril campe Bill Simpson qui deviendra le mari de Margo Channing interprété avec maestria par la fantastique Bette Davis.

Cette dernière crève totalement l’écran , le personnage semble avoir été écrit sur mesure pour elle , chacune de ses répliques supplante la précédente. Elle nous apparaît comme une diva acariâtre dans un premier temps et pourtant dès lors elle irradie la pièce par son immense talent. On notera également une brève apparition de la sublime Marilyn Monroe dans le rôle de Miss Casswell.

Et au final ça donne quoi ?

Eve est incontestablement un chef d’œuvre. Ce face à face entre une actrice expérimentée et une jeune comédienne en apparence douce , naïve et gentille est absolument savoureux. Le film joue énormément de cette dualité , le spectateur qui de prime abord prend partie pour Eve est vite repoussé dans ses retranchements. La découverte de la vraie nature d’Eve Harrington se fait par le biais de flash-back narrés par les différents protagonistes de cette histoire.

Eve traite avec brio de l’ambition titanesque et l’hypocrisie présents dans le milieu du théâtre (comme du cinéma) , il met en exergue le proverbe « la fin justifie les moyens ».

La séquence finale est parfaitement ironique et laisse un message fort , telle est prise qui croyait prendre.

En définitive,  Eve touche par son écriture brillante , ses costumes somptueux et ses personnages riches en couleurs.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s