Newness (2017)

Newness est un film dramatique américain réalisé par Drake Doremus.

Pourquoi j’ai voulu voir ce film ?

Même si Equals m’avait quelque peu déçu, je me lance quand même dans ce nouveau drame romantique de Drake Doremus. Ridley Scott est à la production, Nicholas Hoult et Laïa Costa (Victoria) sont de la partie.

Un petit mot sur l’histoire ?

L’histoire d’un couple dans un Los Angeles contemporain, en prise avec la culture des rencontres en ligne et les réseaux sociaux.

Les premières minutes  ?

Drake Doremus va à l’essentiel et nous présente Martin et Gabi, tous les deux utilisent une application de rencontres. Le sexe et le plaisir guident leurs choix. Ils ne veulent pas tomber dans la routine, et ne cherchent pas forcément le grand amour. Le réalisateur est milieu des protagonistes, une immersion dans l’intimité qui prend son temps.

Le premier quart d’heure se conclut sur la rencontre entre Martin et Gabi, qui vivent une soirée douce et alcoolisée, jusqu’au passage à l’acte qui va chambouler leurs vies. Assistons-nous à la naissance d’une histoire d’amour ou à une passade pour oublier son passé ?

Le casting ?

Nicholas Hoult retrouve Drake Doremus, pour une nouvelle histoire d’amour complexe. L’acteur britannique se montre plutôt à l’aise dans la peau de Martin. Il arrive à transpirer la complexité de ses sentiments et de ses pulsions.

A ses côtés, Laïa Costa confirme son statut d’actrice à suivre de près. Son interprétation répond comme il faut à celle de son partenaire. Ils forment un couple sublime et attachant.

On note également la présence du charismatique Danny Huston. Jessica Henwick (Game of Thrones) et Courtney Eaton (Mad Max) complètent efficacement la distribution.

Et au final ça donne quoi ?

Drake Doremus retrouve le scénariste, Ben York Jones (Like Crazy et Breathe In) pour une nouvelle immersion dans une histoire d’amour moderne. Avec Newness, les deux hommes abordent l’amour et le désir dans toute sa complexité. Quelle est la recette parfaite pour que le couple ne sombre dans la routine ? Une question générale qui entoure le couple Martin/Gabi.

Le réalisateur les suit au plus près dans leur passion, leurs déchirures, et dans la recherche de l’équilibre parfait pour leur couple. Malgré un rythme engourdi entrainant de vraies longueurs, la mise en scène dépeint efficacement l’intimité des protagonistes. Il s’en dégage une atmosphère fiévreuse où les sentiments s’entrechoquent avec avec les pulsions corporelles, et la peur de l’engagement.

Le scénario aborde le croisement de la technologie et de l’amour sur un angle pertinent, remettant en cause l’essence d’une vraie histoire d’amour. Les éthiques et la routine sont bousculées par le couple, qui reste attaché à leur passé. Toujours à la recherche d’un bonheur avec un engagement, qui se veut libre. Une complication qui est la force et la faiblesse du couple. Drake Doremus et Ben York Jones explorent cet ensemble avec subtilité, tout demandant au spectateur une certaine remise en question de l’humain d’aujourd’hui face à la tentation et à l’amour.

En résumé, Newness est une autopsie originale du couple moderne. Le film divisera sur ses partis pris sur la mise en scène et sur son développement scénaristique.

Publicités

Un commentaire Ajouter un commentaire

  1. J’étais hésitante la je pense que je vais le regarder ce film

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s