Après Séance : Revenge

Revenge est un thriller français écrit et réalisé par Coralie Fargeat.

Trois riches chefs d’entreprise quadragénaires, se retrouvent pour leur partie de chasse annuelle au Maroc dans une zone désertique entre Marrakech et Ouarzazate. L’un d’eux est venu avec sa jeune maîtresse, une lolita ultra sexy qui attise rapidement la convoitise des deux autres. La jeune femme se fait violer, fuit dans le désert, elle est laissée pour morte mais reprend vie…

La femme sophistiquée peut être une prédatrice

Coralie Fargeat nous offre une chasse à l’homme particulièrement réussie. Une lolita violée survit dans le désert marocain et décide de traquer ses agresseurs. Ce viol constituera la mue de l’héroïne, transformant la Lolita en chasseresse. Revenge fait la part belle à l’action, mais cultive aussi beaucoup le deuxième degré propre au genre. Le film est clairement un objet féministe fédérateur, même si la réalisatrice prend un malin plaisir à filmer son actrice principale comme un pur objet de désir durant la première partie du film (ce qui devrait faire hurler les « chiennes de garde »).

Paysage Lunaire

Revenge, tourné dans un paysage lunaire, saturé de couleurs vives, comporte de nombreuses saillies « gore » (éventration, énucléations…), propres au film de genre. Caractéristique également du film de genre, l’absence de vraisemblance de certaines scènes (on se demande vraiment comment l’héroïne peut survivre à son calvaire pour exercer sa croisade vengeresse). La réalisatrice a dévoilé récemment ses films référents, Duel de Steven Spielberg, Kill Bill de Quentin Tarantino, Rambo de Ted Kotcheff, Shining de Stanley Kubrick et Mad Max : Fury Road de George Miller. Et il est clair que l’on ressent tout ça dans son premier long métrage. On est bien sur de l’inspiration et non pas du plagiat (petit clin d’oeil à Jean-Pierre Jeunet).

Le film a été présenté au PIFFF 2017 par Coralie Fargeat et l’équipe du film, à l’exception de la superbe Mathilda Lutz, qui tient le rôle principal (Quel dommage!). En tout cas, l’ensemble de la distribution est plus que convaincante à l’écran.

Globalement, et ce n’est pas souvent, on tient ici un film de genre hexagonal très réussi. Revenge mérite de rencontrer le succès, alors n’hésitez pas à aller en salle le découvrir. Coralie Fargeat est une cinéaste à suivre de près !

Dagrey.

Publicités

6 commentaires Ajouter un commentaire

  1. tomabooks dit :

    J’ai ma place de cinéma qui m’attend pour lundi. J’avais hâte, mais avec cet avis encore plus ☺️.
    On doit soutenir ce genre de cinéma pour en voir plus à l’avenir 🤗

    Aimé par 1 personne

    1. Bah c’est déjà plus intéressant que les Tuches 3 😉

      J'aime

  2. nico nsb dit :

    Et hop ! Encore un petit film intéressant non diffusé dans ma ville.
    😦

    J'aime

    1. Malheureusement, le film ne bénéficie pas d’une grande distribution. Mais si il obtient un petit succès, il sera plus diffusé 🙂

      J'aime

      1. nico nsb dit :

        Prochaine frustration en vue (malheureusement) : les ‘Garçons Sauvages’ de Bertrand Mandico, que j’avais loupé à l’Etrange Festival (petite salle complète) en septembre dernier. Sortie nationale le 28/02. Pas sûr qu’il sorte ailleurs qu’à Paris. Snif ! Me consolerai, j’espère (car les avis sont partagés), avec ‘La Forme de l’Eau’ de G. del Toro.

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s