Le cinéma américain des années 2000 en 10 répliques cultes !

Une réplique, une punchline, un monologue ou même un mot bien placé suffisent pour marquer le spectateur à vie, et ainsi contribuer au titre du film culte. Ces mots continuent ensuite de résonner dans nos têtes et continuent leur chemin dans l’imaginaire commun, de sorte que leur simple énonciation ramène directement au souvenir d’un film qui nous a marqué. 

Voici notre sélection des meilleures punchlines et répliques résumant le cinéma américain des années 2000 :

Alfred (Michael Caine) dans The Dark Knight (2008)

« Certains hommes sont sans but logique. On ne peut les acheter, les intimider, les raisonner ou négocier avec eux. Certains hommes veulent juste voir le monde brûler. »

Les paroles d’Alfred ont toujours été composées avec intelligence. Elles véhiculent parfaitement ce qu’est le personnage pour Bruce Wayne/Batman. Il a ce sens de la formule, ce recul et cette sérénité.

V (Hugo Weaning) dans V pour Vendetta (2005)

« Les peuples ne devraient pas avoir peur de leurs gouvernements. Les gouvernements devraient avoir peur du peuple. »
Le film de James McTeigue est plein de révolte et s’avère très critique envers la politique, multipliant les pieds de nez et les mises en garde, notamment avec cette phrase mémorable.
Maximus (Russell Crowe) dans Gladiator (2000)

« Mon nom est Maximus Desimus Meridius, commandant en chef des armées du nord, général des légions Félix, fidèle serviteur du vrai empereur Marc Aurel. Père d’un fils assassiné, époux d’une femme assassiné, et j’aurais ma vengeance dans cette vie ou dans l’autre »

Frissonnant ! Ces quelques mots sont inoubliables, à l’image de l’impact qu’ils ont sur Commode (Joaquin Phoenix). Russell Crowe (parfaitement doublé par Mark Alfos) dépose cette réplique de la plus belle des manières. Sans oublier, la mise en scène efficace de Ridley Scott et la sublime musique de Hans Zimmer.

Paul Edgecomb (Tom Hanks) dans la Ligne Verte (2000)

« Le jour de mon jugement, quand je me présenterai devant Dieu, et qu’il me demandera pourquoi, comment j’ai pu tuer un des miracles qu’il a créé… qu’est ce que je pourrais lui dire ? que c’était mon travail ? Tu parles d’un travail ! »

De l’émotion et des larmes. L’inévitable arrive à grands pas et ça prend aux tripes. Les paroles de Paul résument autant notre ressenti que le notre.

Aragorn (Viggo Mortensen) dans Le Seigneur des anneaux : le retour du roi (2003)

«Pour Frodon ! »

Citer la mythique trilogie semblait nécessaire, tant elle a marqué le public, notamment à travers des citations cultes, comme cette brève phrase lancée par Aragorn dans un ultime assaut désespéré. Épique !

Hartigan (Bruce Willis) dans Sin City (2005)

«Un vieux meurt, une jeune fille vit. C’est dans l’ordre des choses. Je t’aime Nancy… »

Difficile de ne retenir qu’une seule réplique de cet excellent film… On s’arrête sur celle d’Hartigan car elle symbolise un amour hors du commun accroché à une incontournable tragédie.

Youri Orlov (Nicolas Cage)  dans Lord of war (2005)

« On estime à environ 550 millions le nombre d’armes à feu actuellement en circulation, autrement dit, il y a 1 homme sur 12 qui est armé sur cette planète. La seule question c’est : « Comment armer les 11 autres ? »

La réplique d’ouverture parfaite ! Elle nous donne déjà le ton du film, son propos et elle nous présente Youri Orlov.

Walt Kowalski (Clint Eastwood) dans Gran Torino (2008)

 « Il ne vous est jamais arrivé de tomber sur un mec qui fallait pas faire chier ? C’est moi. »

Une réplique à la Clint Eastwood ! Gran Torino peut-être résumé rien qu’avec cette seule punchline.

Ltn Aldo Raine (Brad Pitt) dans Inglourious Basterds (2009)

« Bien, je me présente : Lt . Aldo Raine. Et j’ai besoin de huit soldats. On va se pointer en France en tenue civile, on aura qu’un objectif à atteindre et un seul : tuer du nazi. Les membres du parti national socialiste ont conquis l’Europe par le meurtre, la torture, les menaces et la terreur. Nous allons leur rendre la monnaie de leur pièce, nous allons massacrer les soldats allemands. C’est par notre cruauté qu’ils vont nous connaître. Ils auront les preuves de notre cruauté quand ils trouveront les corps mutilés, démembrés, éventrés de leurs frères après notre passage ! Les allemands ne pourrons pas s’empêcher de penser à la barbarie, aux atrocités que nous leur infligerons ! Ils vont gouter à nos poings, aux talons de nos bottes, et aux fils de nos lames ! Les allemands auront la nausée ! Les allemands vont nous entendre arriver ! Les allemands seront terrorisés ! Les nazis n’ont aucune humanité ! Il faut les détruire ! Chaque soldat de mon commando devra me rapporter cent scalps ! Et j’entends avoir mes scalps. »

Une présentation made in Tarantino !

Jack Sparrow (Johnny Depp) dans Pirates des Caraïbes : La Malédiction du Black Pearl (2003)

« Quand tu m’as voué à la mort sur cette île maudite nappée de sable, tu as oublié un truc primordial, camarade: je suis le capitaine Jack Sparrow! »

Sacré Jack ! Insaisissable et tellement fascinant, ce personnage a évidemment marqué le cinéma américain des années 2000. Johnny Depp tient l’un des meilleurs rôles de sa carrière (dommage que lui et Disney ont trop tiré sur la corde par la suite).

Nous espérons que vous avez apprécié notre sélection, et on vous donne rendez-vous très vite pour de nouvelles répliques cultes à travers les décennies. N’hésitez pas à nous donner vos répliques préférées. 

Avec la collaboration amicale de à A la rencontre du Septième Art.

Publicités

5 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Ravi d’avoir pu effectuer cette nouvelle collaboration 😉
    Pour Frodon ! 😀

    Aimé par 2 personnes

    1. Alors là, avec Kaamelott, on pourrait en faire un recueil ! ^^

      Aimé par 2 personnes

  2. belette2911 dit :

    Excellent, merci ! Et oui, avec Kaamelott, on pourrait aussi faire un recueil… Pas faux ! 😆

    Aimé par 1 personne

  3. J’aurais pris celle-ci pour Batman The Dark Knight : “Ce n’est pas un héros, c’est un ange gardien silencieux, un protecteur vigilant. Un chevalier noir.” 😎

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s