Gazon maudit (1994)

Gazon Maudit est une comédie sentimentale française co-écrite et réalisée par Josiane Balasko.

Ce qu’il faut savoir sur ce film :

– Il s’agit du quatrième long métrage réalisé par Josiane Balasko. Elle aborde un sujet rarement traité à l’époque, à savoir une histoire d’amour moderne entre deux femmes.

– Lors des Césars de 1996, Gazon maudit a été récompensé par le César du Meilleur scénario. Il fut également nommé pour le César du Meilleur acteur (Alain Chabat), Meilleur réalisateur, Meilleur film et Meilleur second rôle masculin (Ticky Holgado).


Pourquoi j’ai voulu (re)voir ce film ?

Tout comme Une époque formidable, Gazon Maudit fait partie des comédies françaises qui ont bercé mon enfance. C’est toujours bon de les revoir, car ces comédies avaient de l’originalité, de l’humour, un propos fort et de la sincérité. Aujourd’hui, on retrouve ça dans peu de films, a part chez Olivier Nakache et Éric Toledano (Intouchables, Le Sens de la fête).

Un petit mot sur l’histoire  ?

Laurent (mari volage) et Loli (qui ne se doute de rien) forment un couple heureux qui vit bourgeoisement dans une petite ville du Sud. Mais un jour Marie-Jo tombe en panne avec son minibus, juste devant leur maison. Laurent et Marie-Jo n’ont qu’un point en commun : ils aiment tous les deux les femmes. C’est lors d’une soirée au restaurant que Laurent s’en rend compte lorsqu’en ramassant son paquet de cigarettes, il voit Marie-Jo caresser la jambe de Loli ce qui va le rendre fou de jalousie et le conduire à couper court à la soirée au restaurant et à vouloir en découdre avec Marie-Jo. Encore sous le choc d’avoir appris que Loli aimait Marie-Jo, Laurent refuse que Loli le rejoigne dans le lit conjugal et elle n’aura pas d’autres choix que de chercher du réconfort auprès de Marie-Jo. Le lendemain, Laurent tente de se réconcilier avec Loli mais cette dernière ne lui pardonne pas sa réaction de la veille au restaurant et à la maison.

Les premières minutes ?

A travers le générique, on découvre Marie-Jo au volant de son mini-bus qui l’amène à traverser une petite ville provençale.

Josiane Balasko démarre simplement, mais surement en nous présentant ensuite le quotidien de Laurent, Loli et leurs enfants. Un bonheur en apparence qui cache de multiples infidélités et mensonges de la part du mari, pendant que sa femme s’occupe de la maison et de ses enfants.

Le quotidien de cette petite famille va être chamboulé par l’arrivée de Marie-Jo, qui va prendre racine très vite. Le premier quart d’heure accroche le spectateur par le charme et la solidité du trio Balasko/Abril/Chabat.

Le casting ?

Il s’agit sans aucun doute de la grande force de ce long métrage. Le triangle amoureux fonctionne à merveille grâce à la solidité des interprétations. Josiane Balasko est impeccable dans le rôle de Marie-Jo, à la fois touchante et drôle. On peut dire la même chose pour Victoria Abril, qui impose sensualité et sensibilité en femme troublée par une autre femme, et les infidélité de son mari. L’actrice madrilène est rayonnante.

De son côté, Alain Chabat montre à l’époque qu’il est un acteur à prendre au sérieux. Sa prestation habilement nuancée lui a valu de la reconnaissance de la part de la profession et du public, ce qui lui a permis d’obtenir par la suite des rôles importants dans le cinéma français (Le goût des autres, Le cousin).

Dans une position plus secondaire, on n’oublie pas Ticky Holgado qui est comme ses partenaires, à savoir drôle et émouvant.

Cette distribution brille par la sincérité et le plaisir que prend chaque acteur et actrice. Josiane Balasko a parfaitement composé son casting, afin de traiter un sujet fort, avec le sourire et quelques larmes. Et cela fonctionne parfaitement.

Et au final ça donne quoi ?

Avec Gazon Maudit, Josiane Balasko aborde l’homosexualité avec beaucoup de subtilité, entre harmonisant humour, passion et tendresse. A l’époque, très peu de films abordaient ce sujet, surtout avec des femmes. On peut considéré ce long métrage comme l’un des précurseurs du genre.

La mise en scène est axée à la fois sur le comique et drame de situation. Un équilibre mené avec intelligence, sans tomber dans la surenchère ou les stéréotypes. Les actrices et les acteurs sont mis en avant, et véhiculent toutes les émotions nécessaires pour donner au film un souffle tendre et sincère. On ressent beaucoup de plaisir et de confiance mutuelle entre Josiane Balasko et l’ensemble de la distribution. Le sud de la France est le cadre idéal, puisqu’il nous offre des images lumineuses épousant parfaitement les corps et les regards.

L’écriture a évidemment été influencée par le casting, la composition des personnages a été faite sur mesure pour chaque actrice et acteur. La finesse des dialogues fait mouche, aussi bien pour le rire que pour les larmes.

La musique de Manuel Malou est sublime, et amène aussi un vent mélancolique ou chaleureux qui accompagne efficacement le triangle amoureux. Josiane Balasko utilise sa bande originale de façon à donner du rythme et procurer de l’émotion chez le spectateur.

En résumé, Gazon Maudit est une comédie pétillante où les sentiments et les cœurs sont bousculés par la tentation, la passion et l’amour. Josiane Balasko signe son long métrage le plus abouti et le plus audacieux, avec un casting impeccable.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s