Le cinéma français des années 2000 en 10 répliques cultes !

Après le cinéma américain, on passe à celui de l’hexagone. 10 répliques incontournables résumant le cinéma français des années 2000 vous attendent ! 

Robert Duval (Jacques Gamblin) dans Le premier jour du reste de ta vie (2008)

« Plaisantez pas avec ça, c’est important vous savez une famille. Vous regarder grandir tout les trois c’est le plus beau spectacle auquel j’ai assisté dans toute ma vie. Avoir des enfants, c’est une chance merveilleuse. »

Trois phrases simples qui impactent le spectateur, grâce notamment à l’interprétation de Jacques Gamblin dans le rôle du père de famille. Nous vous recommandons fortement ce beau long métrage signé Rémi Bezançon.

Jacques Mesrine (Vincent Cassel) dans Mesrine : L’instinct de la mort (2008)

« Envoyez-moi en prison, mais je m’évaderai ! »

Vincent Cassel a mis tout le monde d’accord dans la peau du célèbre gangster Jacques Mesrine. Cette réplique résumé simplement le personnage, indomptable et sûr de lui.

Amélie poulain (Audrey Tautou) dans le Fabuleux destin d’amélie poulain (2001)

« C’est drôle la vie. Quand on est gosse, le temps n’en finit pas de se trainer, et puis du jour au lendemain on a comme ça 50 ans. Et l’enfance tout ce qui l’en reste ça tient dans une petite boite. Une petite boite rouillée. »

Tendresse et poésie, Le Fabuleux destin d’Amélie Poulain de Jean-Pierre Jeunet peut se résumer avec ces quelques mots. Une œuvre inoubliable qui a fait le tour du monde, à l’image du nain de jardin.

Caroline (Joséphine de Meaux) dans Nos Jours Heureux (2006)

« Mais tu sais c’que t’es toi ? T’es le roi des cons au pays des emmerdeurs. Un… Un p’tit con casse-couille qui chiale sa race toute la journée ! CONNARD ! CONNARD ! Petit enculé de merde ! »

Inoubliable ! La colonie de vacances selon Eric Toledano et Olivier Nakache, forcément nous donne des moments tendres et drôles. Cette scène est évidement l’un des plus marquantes du long métrage.

le Marquis Thomas d’Apcher (Jacques Perrin) dans Le Pacte des loups (2001)

« C’est en l’an 1764 que la bête apparut sur nos terres, et les fit siennes. Un an plus tard, sa renommée dépassait les frontières de notre province et l’on commençait à penser que nul mortel n’en viendrait jamais à bout. Sous ses assauts, le pays de Gévaudan s’enfonçait peu à peu dans les ténèbres. »

Avec Le Pacte des loups, Christophe Gans a hissé le cinéma français à un échelon rarement atteint. Un blockbuster horrifique, qui offre un spectacle remarquable. Bien qu’il soit loin d’être parfait, ce long métrage a marqué le cinéma français des années 2000, et on continue à souligner l’audace dont à fait preuve le cinéaste et son équipe.

Robert Mancini (André dussolier) et Denis Klein (Gérard Depardieu) dans 36 quai des orfèvres (2004)

Robert Mancini : « Chez les voyous, les types comme vous finissent en général dans un parking, avec trois balles dans la tête. »

Denis Klein : « Chez les voyous, il y a longtemps que les types comme moi n’écoutent plus les types comme vous. »

Cet échange témoigne de plusieurs choses, à commencer par la finesse d’écriture d’Olivier Marchal. Cela reflète également le dégout de Mancini de voir un salopard comme Klein être à la tête de la BRI, et ainsi la tristesse de voir que l’administration qu’il défend a nommé une telle pourriture pour le remplacer.

Xavier (Romain Duris) dans l’auberge espagnole (2002)

« Je suis Français, Espagnol, Anglais, Danois. Je suis pas un, mais plusieurs. Je suis comme l’Europe, je suis tout ça. Je suis un vrai bordel. »

Xavier résumé en trois phrases, un jeune homme qui a soif d’aventures et de rencontres. On vit tout ça à ses côtés, et cela nous prouve qu’il n’y a rien de plus beau que le partage et la solidarité entre les hommes et les femmes pour mieux se construire et prendre le chemin qui lui correspond.

oss 117 (Jean Dujardin) dans oss 117 : Le caire nid d’espion (2006)

« La famille royale est peut-être dégénérée mais j’peux vous assurer que la princesse Al Tarouk vaut le détour. J’peux vous dire que quand elle s’affaire elle laisse son sang royal au vestiaire ! Mais elle gueule mon vieux ! On dirait une poissonnière de Ménilmontant ! »

On a l’embarra du choix au niveau des répliques cultes de ce film, en espérant que vous appréciez celle-ci. Sacré Hubert Bonisseur de La Bath !

Panoramix (Claude Rich) et Otis (Edouard Bear) dans Astérix et Obélix : mission Cléopatre (2002)

Panoramix : « C’est une bonne situation, ça, scribe ? »

Otis : « Mais vous savez, moi je ne crois pas qu’il y ait de bonnes ou de mauvaises situations. Moi, si je devais résumer ma vie, aujourd’hui avec vous, je dirais que c’est d´abord des rencontres, des gens qui m’ont tendu la main peut-être à un moment où je ne pouvais pas, où j’étais seul chez moi. Et c’est assez curieux de se dire que les hasards, les rencontres forgent une destinée. Parce que quand on a le goût de la chose, quand on a le goût de la chose bien faite, le beau geste, parfois on ne trouve pas l’interlocuteur en face, je dirais le miroir qui vous aide à avancer.

Alors ce n’est pas mon cas, comme je disais là, puisque moi au contraire j’ai pu, et je dis merci à la vie, je lui dis merci, je chante la vie, je danse la vie, je ne suis qu’amour. Et finalement quand beaucoup de gens aujourd’hui me disent : « Mais comment fais-tu pour avoir cette humanité ? » eh bien je leur réponds très simplement, je leur dis : « C’est ce goût de l´amour », ce goût donc, qui m’a poussé aujourd’hui à entreprendre une construction mécanique, mais demain qui sait ? Peut-être simplement à me mettre au service de la communauté, à faire le don, le don de soi. »

Le gitan (Reda Kateb) Dans un Prophète (2009)

« Tu parles avec les Barbus, tu parles avec les Corses. Tu fais le grand écart, toi ! C’est pas bon pour les couilles ça, tu sais. »

Et on termine avec l’un des meilleurs films noirs français de la décennie, si ce n’est le meilleur. Un Prophète figure parmi les plus grands films de l’hexagone salué par la critique et le public international.


Nous espérons que vous avez apprécié notre sélection, et on vous donne rendez-vous très vite pour de nouvelles répliques cultes à travers les décennies. N’hésitez pas à nous donner vos répliques préférées. 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s