La Femme infidèle (1969)

La Femme infidèle est un film dramatique français écrit et réalisé par Claude Chabrol.

Charles et Hélène forment un couple uni autour de leur fils et de leur villa bourgeoise à proximité de Versailles. Pourtant, Charles décèle des incohérences dans l’emploi du temps de son épouse. Il engage un détective et découvre qu’elle a un amant.

Claude Chabrol a toujours excellé dans la description des mœurs cachées de la bourgeoisie. La femme infidèle fait partie des « radiographies » les plus justes réalisées par le réalisateur.

Hélène est femme au foyer et maman d’un petit garçon, chéri par ses parents qui a de très bons résultats scolaires. Charles est directeur d’une boite d’assurances à Paris, il « porte » moins bien qu’Hélène mais c’est lui qui a l’argent donc le pouvoir.

Avec les années, il est un peu moins enflammé qu’avant avec sa femme mais il se dit surement que la dépendance économique qui est la sienne la fera réfléchir à 2 fois avant de le trahir.

Il a tort. Hélène a depuis peu un amant qui lui apporte l’amour physique dont elle a besoin. Quant Charles l’apprend, tout s’effondre, il va commettre l’irréparable.

La Femme infidèle est un polar réaliste très réussi de Claude Chabrol. L’étude comportementale qu’il y conduit est très juste. Le choix des acteurs est très avisé. Extrêmement mûr et posé, sûr de lui, Michel Bouquet incarne un directeur d’entreprise qui ne doute pas. Ses lèvres fines, son calme, son début de calvitie et sa bonhomie apparente en font un parfait bourgeois un peu empâté mais lui se dit que ce n’est pas ce qui est important, sa femme et son fils ne manquant de rien. Hélène est interprétée par une Stéphane Audran au zénith de sa beauté. J’ai toujours trouvé que l’actrice avait un fort magnétisme et incarnait parfaitement la duplicité faite femme.

Hélène qui a tout pour être heureuse s’ennuie avec son mari mais tient cyniquement à son confort. Afin de remédier à son ennui, elle s’est organisé des 5 à 7 avec un amant, confortablement installé à Neuilly. Charles va l’apprendre et perdre le contrôle. Il rencontre l’amant, le tue et se dit que l’affaire est classée.

Une fois le crime commis, le couple sous une apparence trompeuse va pourtant imploser. La police enquête auprès du couple. Hélène comprend que la disparition de son amant n’est pas due au hasard. Charles se dit que la police a trouvé des indices. Le couple tente de faire front mais il y a de l’électricité dans l’air. Tout se désagrègera jusqu’au dernier plan final.

Dagrey.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s