Jurassic Park : James Cameron a bien failli être aux commandes !

Après Aliens et Abyss en 1989, James Cameron veut mettre la main sur un nouveau grand projet. Il a dans le coin de sa tête Terminator 2, mais il a surtout des vues sur les droits d’adaptation du roman de Michael Crichton : Jurassic Park. Mais, le réalisateur n’était pas le seul sur le coup. 

En 1990, Michael Crichton accepte de vendre les droits d’adaptation de Jurassic Park. Steven Spielberg a adoré le roman, et a immédiatement sollicité l’écrivain pour ébaucher un scénario. Le cinéaste américain n’est pas le seul à être intéresser par cette histoire, puisque la Warner (avec Tim Burton), Columbia (avec Richard Donner) et la 20th Century Fox (avec James Cameron et Joe Dante) souhaitent également empocher les droits d’adaptation. Au final, Michael Crichton a préféré collaboré avec Steven Spielberg, puisque ce dernier avait la vision la plus respectueuse de l’œuvre du romancier, et les deux hommes admirent le travail de l’autre. Le relationnel et la démarche de Steven Spielberg auprès de l’écrivain a été décisive.

Dans un entretien pour le Huffington Post datant de 2012, James Cameron était revenu sur ses intentions concernant Jurassic Park : « J’ai essayé d’acheter les droits du livre mais Steven Spielberg m’a devancé de quelques heures. Je me suis rendu compte en voyant le film que je n’aurais pas été la bonne personne pour le réaliser. Steven l’était. Parce qu’il a fait un film de dinosaures pour les enfants et le mien aurait été Aliens avec des dinosaures, et cela n’aurait pas été juste. […] Ma version aurait été bien plus méchante et sale. Les Dinosaures sont pour les enfants de 8 ans. On peut tous apprécier bien sûr, mais ce sont les enfants qui veulent des dinosaures jouets et faire un film trop violent n’aurait pas été juste pour eux. Il (Steven Spielberg) avait la bonne sensibilité pour Jurassic Park. Je serais allé plus loin, trop loin ».

Pour ce qui est de Jurassic Park de Steven Spielberg, il est intouchable. James Cameron l’a bien compris. En revanche, il aurait été très intéressant de voir le papa de Titanic et d’Avatar à la tête du Monde perdu : Jurassic Park. Sa vision horrifique et psychologique aurait pu apporter un nouveau regard sur le roman et la saga. Encore un joli fantasme de cinéphile, qui vient s’ajouter à une longue liste.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s