Alexandre Aja (Haute Tension) prépare un film d’aventure avec Jean Dujardin

Voila un joli petit projet en marche, Jean Dujardin sous la direction d’Alexandre Aja pour un film d’aventure dans l’Indochine des années 20. On peut y voir un beau retour du genre, qui se faisait assez rare dans le cinéma hexagonal.

Lors d’un podcast pour Capture Mag, le scénariste Guillaume Lemans (Dans la brume, La nuit a dévoré le monde) dévoilé l’un de ses projets futurs qui l’excite le plus. Un film d’aventure ambitieux qui sera réalisé par Alexandre Aja et qui aura devant sa caméra Jean Dujardin. Le scénariste divulgue même quelques lignes de l’intrigue : « C’est un trafiquant d’art dans l’Indochine de 1927. C’est un film avec beaucoup d’action, de la comédie, avec un postulat simple qu’on connaît : un dur à cuire qui se retrouve avec une nana qui l’emmène au fin fond de la jungle alors qu’ils sont pas censés y aller. Et ils partent à la poursuite du Vautane donc. Le Vautane étant le plus grand dirigeable jamais construit par l’armée allemande en 1918 et qui a mystérieusement disparu au lendemain de l’armistice, et qu’on cherche au fin fond de la jungle vietnamienne. »

Alexandre Aja mettra donc de côté les grosses productions américaines pour son retour en France. L’idée est de revenir au cinéma d’aventure français, on pense évidemment à des films comme Les Spécialistes, Les grandes gueules ou encore Cent mille dollars au soleil, et donc au cinéma qui a fait rêver Jean Dujardin : « C’est un film qu’on a proposé à Jean Dujardin, et qui m’a dit oui. Donc c’est un film qu’on construit maintenant pour Jean. En sachant qu’il y a une réserve : il m’a dit oui, il peut me dire non sur la prochaine version. J’ai théoriquement Jean Dujardin. Et à la mise en scène surtout, c’est un film qui sera mis en scène par Alexandre Aja. »

Actuellement, le projet est en passe de bouclé la totalité de son budget évalué à environ 15 millions d’euros. On espère que ce projet fera revivre le genre dans le cinéma français. En 2009, Eric Besnard avait tenté l’expérience avec 600 kilos d’or pur qui c’était ramassé à sa sortie, à cause notamment de nombreuses maladresses dans la mise en scène et dans l’écriture.

On fait confiance à Alexandre Aja et Guillaume Lemans pour rallumer la flamme du cinéma d’aventure à la française.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s