Flop Ciné 2018

Comme chaque début d’année, on revient sur ce qui nous a fait vibrer ou pas au cinéma. Grâce à l’excellent travail de nos rédacteurs, nous avons pu couvrir près de 150 films en salles. Évidemment, pour vous dresser les meilleurs films de l’année, il faut passer par des petites et des grandes déceptions. Des blockbusters sans identité aux films surcotés, en passant par quelques escroqueries nauséabondes, voici notre Flop 10 de l’année 2018.

 Bohemian Rhapsody

Bohemian Rhapsody n’a pas été à la hauteur, ni à l’image de Freddie Mercury. Sans folie et sans assurance, il manque à ce biopic de l’originalité et une cohérence artistique. Il apparait évident que Brian May et Roger Taylor ont aseptisé l’histoire et le mythe. Ils sont passés à côté de faire un très grand film, car Freddie Mercury et Queen au cinéma, ça affichait un énorme potentiel.

 Jurassic World – Fallen Kingdom

Jurassic World : Fallen Kingdom nous montre que les scénaristes n’ont pas compris de leurs erreurs précédentes. Le long métrage ne brille que par la mise en scène de Juan Antonio Bayona… C’est mince, mais divertissant ! En tout cas, la franchise n’obtient pas le nouveau souffle attendu et ça ne sera pas le cas avec sa suite à venir. Colin Trevorrow n’est clairement pas l’homme de la situation, que ce soit derrière la caméra ou la plume.

 Fahrenheit 451

HBO avait toutes les cartes en mains ou presque pour en faire au moins un très bon film avant même d’évoquer le fait d’être un bon Farenheit 451, mais les partis pris et la réorientation de cette histoire ne fascinent à aucun moment si ce n’est l’instant d’une ou 2 scènes qui resteront en mémoire jusqu‘au prochain film visionné. En soit, au-delà du fait qu’elle sera considérée comme un sacrilège pour toute personne ayant lu le roman et une insulte pour son titre, cette mouture 2018 n’est pas un mauvais film, juste un film tout ce qu’il y a de plus générique, dépassé par les idées de bases autant que ses propres trouvailles originales. Tel un voyage de luxe vendu à travers un packaging époustouflant de beauté pour arriver sur place avec un hôtel 3 étoiles qui fait tout juste l’affaire.

 Fleuve Noir

Fleuve noir se vendait comme un thriller sombre dans la veine de Garde à vue. Le long métrage n’est finalement pas à la hauteur de nos espérances . On assiste un grand numéro de cabotinage qui prête plus à rire qu’à nous convaincre.

 La malédiction de Winchester

Les frères Spierig (Predestination) ne font malheureusement pas preuve d’audace, alors qu’ils ont le talent pour faire un cinéma plus personnel et marquant. La Malédiction de Winchester est vite vu, vite oublié.

 Mute

Grosse attente pour une grosse déception. Mute s’est littéralement planté ! On comprend le message personnel que Duncan Jones veut véhiculer, mais c’est d’un brouillon et d’un manque d’inspiration criant. Une désillusion que même le casting n’arrive pas à sauver.

 Solo

Malgré tout ce gâchis que représente Solo, deux morceaux de bravoure relativement spectaculaires qui arrivent à nous convaincre que, malgré tout, nous sommes bien en train de regarder un film de cinéma, et non pas un téléfilm de luxe façon TF1. Côté casting, ce n’est pas la joie non plus.

 The Predator

The Predator s’est crashé totalement et ne reflète aucun intérêt pour les fans ou les novices de la franchise. Shane Black et la Fox n’ont pas compris les erreurs du passé (Alien Vs Predator, Predators, Alien Covenant, Prometheus). Le blockbuster a fortement évolué, notamment grâce à des films comme Alien, le huitième passager, Predator, Jurassic Park, la trilogie Dark Knight ou encore Logan. Le spectateur lambda ou le fan de la saga ne veut pas retrouver un simple film bourrin à plusieurs millions. Comment Shane Black a t-il pu signer un tel film ?!

 Tomb Raider

Tomb Raider se laisse regarder mais demeure un divertissement assez moyen. Le scénario est plutôt mal écrit et ne tente rien d’original. Il se contente d’enchaîner les clichés propres au genre. On vous conseille de passer votre chemin.

Le 15h17 pour Paris

15h17 rejoint J. Edgar (un bien mauvais film sur un vrai bon sujet…) et l’au delà au palmarès des films décevants du réalisateur américain. On est loin de l’Homme des hautes plaines et de l’Échange. A l’instar de Woody Allen et de Ridley Scott, Eastwood a accéléré son rythme de réalisations, il devrait peut être lever le pied ? Pourtant, notre curiosité ne baisse pas, et le prochain de Clint Eastwood promet de se rapprocher de Gran Torino.


Grosses arnaques 2018

En Eaux Troubles

Kin, le commencement

La Nonne

Pacific Rim Uprising

Robin des Bois

Venom


Gros Navets 2018

Taxi 5

Milf

 

Publicités

4 commentaires Ajouter un commentaire

  1. princecranoir dit :

    Je n’ai testé que Solo et en effet ce n’était pas bien bon…

    Aimé par 1 personne

  2. Dylan Malone dit :

    Milf se cherche sur le début mais je n’ai pas trouvé ça mauvais. Par contre, En eaux troubles, euh… C’était plus que voyant que ce serait un nanar ^^

    Aimé par 1 personne

  3. Dylan Malone dit :

    Robin Hood, j’peux comprendre votre déception mais tout n’est à jetter ,pour moi

    Aimé par 1 personne

  4. MrBurns dit :

    Bohemian Rhapsody et Jurassic World fallen kingdom,j’ai bien aimé ces 2 films.
    En eaux troubles: un film de requin peut pardonner.
    Par contre: La nonne,The predator et Solo,mais qu’on se fait chier devant ces 3 films.

    Aimé par 2 personnes

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s