Après Séance : Le Chant du loup

Le Chant du loup est un drame géopolitique français écrit et réalisé par Antonin Baudry.

Chanteraide a un don: il reconnait tous les sons grâce à une ouie particulièrement fine et exercée, d’où son surnom d’oreille d’or. Il travaille à bord d’un sous marin pour la marine nationale. Quant des évènements dramatiques mettant en jeu la sécurité nationale se produisent, il doit embarquer avec l’équipage sur l’Effroyable, un des 2 sous marins nucléaires, afin de procéder à une riposte.


Dans le panthéon des films de sous marins (A la poursuite d’Octobre rouge, USS Alabama…), le plus souvent produits et réalisés par des réalisateurs américains, Antonin Baudry a réussi un véritable « tour de force », à savoir mettre en scène dans le cadre de la doctrine de la dissuasion nucléaire des sous mariniers qui doivent dans des délais très courts riposter à une menace d’envergure.

Le Chant du loup repose sur trois actes :

1) L’intervention: chargé de récupérer des nageurs de combat aux larges des cotes syriennes, un sous marin de la marine nationale est attaqué par un hélicoptère d’une frégate iranienne alors qu’il refait surface. Lors de l’opération, Chanteraide est « abusé » dans ses « estimations auditives ».

2) Le retour à la base et la menace: Après l’intervention, le sous marin rentre à la base. Chanteraide est apprécié par l’Amiral mais il n’a pas que des amis parmi ses supérieurs. L’envoi d’un missile à ogive nucléaire par un sous marin russe que l’on croyait déclassifié destination l’Europe de l’Ouest survient.

3) La riposte: Envoyé en mer, le sous marin nucléaire l’Effroyable doit envoyer un missile nucléaire en riposte à l’agression supposée venir de Russie.

Le Chant du loup est un divertissement assez haletant. Le film entretient un suspense efficace jusqu’à son terme. Les personnages mis en scène sont attachants, ce qui concourt à ce que le spectateur se sente concerné par l’intrigue. En grand danger, les protagonistes se comporteront en héros, faisant passer l’intérêt de leur mission avant leur propre survie.

Même si je manque d’expertise en matière militaire, le film comporte quelques « scories scénaristiques » à commencer par le « choc frontal » entre le sous marin français et l’hélicoptère iranien, invraisemblable sur le plan géopolitique tant la position française en Syrie est militairement ambiguë (contrairement à celle des Iraniens). On peut aussi prendre l’exemple de l’envoi par propulseur du commandant du sous marin Titane, parti pour essayer de communiquer avec le commandant de l’Effroyable (morse à travers les cloisons blindées?), resté sourd aux appels du Titane pour des raisons -un peu rigides (mais c’est l’armée..)- dictées par la procédure.

Si le commandant de l’Effroyable était prêt à « faire une entorse » au règlement, les consignes lui seront rappelées par son second qui, bien que « bourrin 5 étoiles », a le droit pour lui.

J’ai apprécié le fait que le film comporte quelques scènes de « respiration » sur la terre ferme, se démarquant en cela de certains films de sous marins qui sont des huis clos maritimes. De retour à la base, on voit Chanteraide tomber sous le charme d’une libraire prénommée Diane ou les membres de l’Etat major apprendre avec stupeur la menace du missile nucléaire et tenter de réagir face à celle-ci. De même, la rigidité de l’institution et de ses soldats est contrebalancée par l’attitude de Chanteraide, un engagé enthousiaste mais qui a un peu de mal avec la rigueur militaire. Son histoire d’amour avec Diane mettra un peu de fantaisie dans cette histoire d’hommes.

Le film s’appuie sur un casting de choix : Chanteraide (François Civil), l’amiral de l’ALFOST (Mathieu Kassowitz), D’Orcy, commandant du Titane (Omar Sy), Grandchamps, commandant de l’Effroyable ( Reda Kateb ) et Diane (Paula Beer).

« Le chant du loup » est le son émis par un sonar à immersion, hélitreuillé par un hélicoptère, afin de repérer les sous marins.

Dagrey.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s