Après Séance : Us

Us est un film d’horreur américain écrit, produit et réalisé par Jordan Peele.

Adelaide Wilson, son mari Gabe et leurs 2 enfants Zora et Jason arrivent dans leur maison de vacances, à coté de Santa Cruz où Adelaide a vécu un épisode pénible alors qu’elle était enfant. Après avoir passé l’après midi avec leurs amis à la plage, ils rentrent chez eux. Des inconnus qui leurs ressemblent traits pour traits investissent leur domicile par la force.


[cette critique est susceptible de vous spoiler]

Us met en relief une « partition » radicale des personnages du film. Adelaide, Gabe, Zora et Jason vont se retrouver en face de leurs copies conformes, munies d’une paire de ciseau tranchant, habillées de combinaisons rouges et animées des plus viles intentions.

La confrontation des deux familles jumelles rappelle vaguement et, par moment, l’ambiance anxiogène de Funny Games de Michael Haneke, sans jamais cependant rivaliser avec sa noirceur et son caractère malsain. Les deux familles vont vite se confronter physiquement et constater une fois réunie à l’extérieur de la maison que tout le monde aux alentours vit le même cauchemar qu’eux…parfois avec beaucoup moins de chance.

Comme pour Get Out, Jordan Peele puise son inspiration dans les registres du thriller, du fantastique et de l’épouvante. Us est un film cérébral qui se veut assez sérieux derrière son propos fictionnel horrifique. Le réalisateur y questionne, en creux, la face enfouie de l’individu, avec tout ce qui, en situation de stress, peut revenir à la surface et vous exploser à la figure. La famille Wilson bis, celle des « Reliés » par opposition à « ceux du dessus », ce sont les 4 protagonistes honteux aux secrets inavouables et aux motivation obscures. Jordan Peele a certainement ici plus envie de surprendre le spectateur sur cette question que de l’effrayer.

Vous connaissez certainement la maxime: son pire ennemi, c’est lui même. Celle ci fait référence aux réactions malheureusement prévisibles de certaines personnes, à certains traits de leurs comportements qui ne peuvent les empêcher de commettre des erreurs dans certaines situations. Dans Us, le pire ennemi des protagonistes, ce sont leurs doubles, ceux ci concentrant leur « part d’ombre »et leur « duplicité » qu’ils retournent contre eux mêmes.

A partir de ce postulat, toute la difficulté pour Jordan Peele est de créer du concret, de l’antagonisme et du danger à partir d’idées et de concepts. Pour ce faire, le réalisateur américain crée effectivement un monde parallèle à celui que nous connaissons, peuplé de « nous », une partie de nous même, celle qui est frustrée, bien dissimulée, celle qui vit au « sous sol ».

Si l’on ne peut nier l’initiative créatrice du réalisateur et l’originalité du film, Us manque de tension, surtout dans sa première partie qui traine en longueur. Même avec des décors réussis de bord de mer et de fêtes foraines, bénéficiant d’une bande originale inspirée de Michael Abels, le film peine à effrayer. On ne s’inquiète jamais pour notre petite famille témoin qui a finalement plus de chance que l’autre famille, celle des Tyler, qui trépasse rapidement face à ses « répliques » en combinaison rouge.

Aux cotés d’un Winston Duke (Gabe) qui ne risque pas de lui faire de l’ombre si ce n’est par son gabarit, Lupita Nyong’o (Adelaide) est une héroïne fragilisé par son passé qui la hante. Elle est au cœur du film tant sur le plan de l’action que sur celui de la trame scénaristique et de ses secrets bien enfouis.

J’ai assisté à la projection du film dans une salle où l’ambiance est demeurée silencieuse et, en cela, je pense que ce n’est pas vraiment une réussite. Pas d’adrénaline et peu de frayeurs, les amateurs de frissons pourraient en être pour leurs frais….

En résumé, Us se veut spectaculaire et frissonnant, malheureusement Jordan Peele n’arrive pas à équilibrer les deux. Dommage.

Dagrey.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s