Top 5 des films avec Alec Baldwin à voir absolument !

Deuxième d’une famille de six enfants, Alec Baldwin a d’abord le droit et les sciences politiques à l’Université George Washington, avant de suivre les cours d’art dramatique à l’Université de New York. La bas, il s’initie à la méthode de l’Actor’s Studio sous la direction de Lee Strasberg. L’acteur américain se fait remarqué dans les séries The Doctors (1980-1982) et Côte ouest (1984-1985), ainsi qu’à Broadway. Après avoir fait ses premiers pas au cinéma pour Mike Nichols, Tim Burton et Oliver Stone, Alec Baldwin se retrouve pour la première fois en tête d’une grosse production américaine, celle de John McTiernan pour A la poursuite d’Octobre Rouge. Ce blockbuster va alors lui permettre d’atteindre le rang de star hollywoodienne, et sa carrière se voit fleurie pas de jolis succès. Voici cinq films qu’il faut absolument voir si l’on souhaite (re)découvrir ce grand acteur qui n’a pas être pas une carrière digne de son talent.

A la poursuite d’Octobre Rouge (1990)

Aux côtés d’un immense Sean Connery, Alec Baldwin trouve le rôle le plus important de sa carrière. En plus de cela, l’acteur signe une interprétation parfaite dans la peau de Jack Ryan, le personnage culte des romans de Tom Clancy. John McTiernan travaille avec intelligence le duo (et face à face) Connery/Baldwin, ce qui nous donne un thriller savoureux et subtilement mis en scène.

Glengarry (1992)

Sous la plume de David Mamet (Les Incorruptibles et Le Verdict) et devant la caméra de James Foley (Comme un chien enragé), Alec Baldwin fait des étincelles. Bien qu’il n’apparait que cinq minutes, l’acteur livre une interprétation dantesque en soufflant un monologue inspiré qui rappelle ses grandes heures à Broadway. Face à lui, Jack Lemmon, Kevin Spacey, Ed Harris ou encore Al Pacino assistent aux premières loges à cette composition inoubliable, qui donne d’entrée du dynamisme au film. Glengarry figure parmi les films rares, qui méritent d’avoir une place dans un dvdthèque.

Malice (1993)

Malice figure parmi les petits thrillers cultes des 90’s. Un scénario manipulateur servi par une mise en scène qui se veut principalement efficace, et qui se fixe sur l’excellent trio Kidman/Pullman/Baldwin. Ce dernier reflète une vraie complicité de jeu vers chacun de ses partenaire à l’écran. Une conviction dans sa prestation qui vient semer le doute chez le spectateur et certains protagonistes.

Les infiltrés (2006)

Après sa solide prestation dans Aviator, Martin Scorsese a tenu a retravailler avec Alec Baldwin sur Les Infiltrés. Le remake américain d’Infernal Affairs réunit une distribution prestigieuse avec Leonardo DiCaprio, Jack Nicholson, Matt Damon, Mark Whalberg, Martin Sheen ou encore Ray Winstone. Bien que relayé au second plan, Alec Baldwin nous quelques petites scènes drôles où il laisse éclate sa fougue verbale et physique.

30 rock (2006-2013)

A ce jour, Jack Donaghy reste le dernier grand personnage incarné par Alec Baldwin. Un rôle qu’il a parfaitement endossé sur sept saisons. On peut le qualifier de moteur principal de la série. A la fois séducteur, manipulateur, drôle et plus charismatique que jamais, le personnage est une réussite sur le papier, et Alec Baldwin a pris énormément de plaisir à l’écran.


Mentions honorables

Still Alice

Beetlejuice

Lady Chance

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. princecranoir dit :

    Beetlejuice, ou le souvenir que Tim Burton savait produire des chefs d’œuvre !

    Aimé par 1 personne

  2. belette2911 dit :

    L’acteur préféré de ma soeur, qui adore 30 rock et dont je n’ai jamais eu le temps de regarder plus de quelques épisodes… Pas le temps ! Fait chier…

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s