Après Séance : Toy Story 4

Toy Story 4 est un film d’animation américain réalisé par Josh Cooley.

Woody et ses amis sont toujours les jouets de Bonnie. Le cow-boy s’est toujours chargé de risquer sa propre vie pour faire le bonheur d’Andy puis de Bonnie. L’arrivée d’une fourchette va bouleverser le quotidien des jouets de Bonnie et va amener Woody à s’interroger sur la place d’un jouet.


Quand on me demande quels sont mes dessins animés d’enfance et quels sont ceux qui m’ont marqué, je ne peux m’empêcher de penser à Toy Story. Les deux premiers volets ont été visionné, revisionné et rerevisionné un nombre incalculable de fois dans de nombreux magnétoscopes dans de nombreux foyers. Le troisième volet concluait de manière satisfaisante (du moins pour un bon nombre de spectateurs) la série. Lorsque le projet d’un quatrième volet a été annoncé, certains – et j’en fais partie – ont grincé des dents. Pourquoi livrer un énième dernier volet alors que le troisième faisait office de conclusion ? Qu’y avait-il à dire de plus sur le monde des jouets ? N’était-ce pas une suite commerciale ?

De bon matin, je suis allé dans une salle de cinéma, remplie d’enfants et de parents (mais pas que) pour aller voir le dernier volet de Toy Story. Est-ce la suite de trop ?

(C’est une critique sans spoilers pour ne pas gâcher votre expérience cinématographique. La critique avec spoilers sera publiée la semaine prochaine.)


Woody en première ligne

Il faut avoir vu les trois premiers films afin de bien comprendre celui-ci. Le film est centré sur le personnage de Woody et il sera peut-être compliqué de comprendre les motivations et les pensées du cow-boy si vous n’avez pas regardé les précédents volets.

On peut regretter la quasi-absence de beaucoup de personnages de la série, relayés au rang de simples apparitions. Buzz l’éclair est également en retrait et son traitement aurait peut-être mérité plus de finesse. Certaines scènes caricaturent le personnage et c’est bien dommage, surtout lorsqu’on connaît son histoire depuis trois films.

Si vous n’aimez pas Woody, le film vous décevra probablement. Le reste des personnages est mis de côté. Ce choix scénaristique est risqué mais original.

De belles idées et l’humour toujours présent

Choisir Woody comme seul protagoniste peut rebuter certains spectateurs mais permet d’offrir de belles idées et de beaux enjeux. Je n’entrerai pas dans les détails dans cette critique mais certaines interrogations sont soulevées dans le monde des jouets et le film se chargera d’y répondre, même si certaines questions resteront ouvertes. Faut-il penser aux autres avant soi ? Pourquoi est-il si important d’apporter le bonheur ? Faire le bonheur de certains, n’est-ce pas faire notre propre bonheur ?

Quant à l’humour, on ne peut se retenir de rire, grâce notamment aux nouveaux personnages, davantage mis en avant. Fourchette, Duke Caboom, Ducky et Bunny feront rire les enfants mais aussi certains parents.

Est-ce finalement la suite de trop ?

Toy Story 4 n’est pas la suite de trop. Le film est réussi. Je l’ai apprécié, mais il faut confesser que j’aime le personnage de Woody. Certains personnages de la série sont mis en retrait et c’est peut-être là où le film va s’attirer les foudres des fans de la première heure. Le film est plutôt fluide, bien qu’on pourrait reprocher une certaine lenteur dans la première demi-heure. Toy Story 1 et Toy Story 2 resteront plus mémorables que ce dernier volet. Néanmoins, Toy Story 4 conclut parfaitement l’histoire de Woody et marque la fin d’une époque pour les studios Pixar. On sent que ce film marque une transition dans l’histoire du studio et Pixar va partir sur de nouvelles routes. C’est du moins ce que laisse supposer la fin du long-métrage.

Paul Cabestan.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s