Annapurna Pictures (Vice, Detroit) au bord de la faillite ?

En l’espace de huit ans, le studio de Megan Ellison s’est imposé comme la référence de la production du cinéma indépendant américain. Entre autres la firme a financé des grands films comme Her de Spike Jonz, The Master de Paul Thomas Anderson ou encore Foxcatcher de Bennett Miller. Cette année, Annapurna Pictures n’a pas rayonné autant qu’elle l’avait espéré et cela pourrait la conduire à fermer ses portes…

Paul Thomas Anderson, Kathryn Bigelow, Harmony Korine, Spike Jonze, Richard Linklater ou Wes Anderson ont trouvé un second souffle grâce à la société de Megan Ellison. Ces cinéastes ont toujours revendiqué leur indépendance par rapport aux gros studios hollywoodiens. Annapurna Pictures leur a permis à la fois de conserver leurs valeurs et développer leur cinéma.

De société de production, Annapurna s’est agrandi au point de devenir un studio à part entière. La firme s’est diversifiée en opérant dans la distribution et production de jeux vidéos.

Selon Deadline, l’entreprise aurait dépensé près de 350 millions de dollars en un peu plus d’un an et se retrouverait plombée par quelques sorties en salles (Les Frères Sisters, Vice, Monsieur Link). Plus généralement, Annapurna Pictures semblerait s’être laissé aller, notamment en validant des budgets très importants sans y regarder de près. Au point que le studio se retrouve aujourd’hui dans l’incapacité de faire face à ses dettes et envisage de se déclarer en faillite.

Malgré ça, Megan Ellison a tenu à se prononcer sur sa société et son avenir : «Les accords de restructuration avec des institutions financières ne sont pas inhabituels mais il est rare que ce processus se déroule sous le feu des projecteurs. Heureusement ou malheureusement, les gens aiment parler de moi et de ma famille. […] Il y aura toujours des gens pour spéculer, désinformer ou pour nous taper dessus – ça fait partie des affaires. Rien de tout ça n’est important. Ce qui compte c’est de protéger la communauté et la culture autour d’Annapurna. Je crois en ce que nous faisons et n’ai aucunement l’intention d’y mettre un terme dans un avenir prochain.»

Pour info, sachez que le père de Megan Ellison, n’est autre que Larry Ellison, l’une des fortunes l’une des premières fortunes mondiales. C’est pourquoi, l’avenir de Annapurna reste assez flou. La famille Ellison n’a pas dit son dernier mot…

Films majeurs produit par Annapurna Pictures

Des Hommes sans loi de John Hillcoat
The Master et Phantom Thread de Paul Thomas Anderson
Zero Dark Thirty et Detroit de Kathryn Bigelow
Vice d’Adam McKay
Cogan : Killing Them Softly d’Andrew Dominik
L’île aux chiens de Wes Anderson
American Bluff et Joy de David O. Russell
Her de Spike Jonze
Foxcatcher de Bennett Miller

A ce jour, Megan Ellison est l’une des productrices de films les plus nominées aux Oscars, avec pas moins de 52 nominations en seulement huit ans au nom de sa société.

Un commentaire Ajouter un commentaire

  1. princecranoir dit :

    Une bien triste nouvelle pour la création cinématographique, mais qui ne me surprend qu’à demi. Les spectateurs se montrent de plus en plus frileux à découvrir des films plus austères ou exigeants. A moins qu’il ne s’agisse d’une forme révolue du septième art aujourd’hui gouverné par des films d’horreur sans saveur, des comédies filmées à la chaîne et les films mickey.
    Sans doute faut-il aller voir ailleurs.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s