Un film – Une scène : Zodiac de David Fincher

Lorsque l’on parle thriller au cinéma, il est inévitable que David Fincher débarque dans la conversation. En l’espace de vingt-cinq ans, le cinéaste américain est devenu la référence du genre. Se7en, The Game, Panic Room, Gone Girl, Fight Club ou encore la série Mindhunter ont forgé son statut de maître du thriller contemporain. Aujourd’hui, on aborde l’une de ses plus belles œuvres avec Zodiac, et plus particulièrement une scène qui symbolise à elle seule le style Fincher.

Cette scène de moins de quatre minutes retranscrit la rencontre particulière et inoubliable entre Robert Graysmith et Bob Vaughn, un ancien employé de cinéma qui a des renseignements sur le Zodiac.

La séquence du sous-sol reste l’une des séquences les plus intenses du cinéma de David Fincher. Une mise en abîmes qui fait instantanément vibrer le spectateur « enquêteur ». David Fincher distille une atmosphère oppressante, de manière à faire naitre naitre les doutes et la peur chez le spectateur.

Tout d’abord, le cinéaste travaille son environnement à savoir une nuit pluvieuse et une vieille maison californienne. La photographie de Harris Savides appuie parfaitement cette ambiance moite et sombre, ce qui amène déjà le spectateur dans une position peu confortable, comme celle Robert Graysmith (Jake Gyllenhaal). L’interprétation de Charles Fleischer dans le rôle de Bob Vaughn vient elle-aussi semer le trouble et la méfiance. Sa manière de parler, son regard et ses déplacements donnent de l’intensité, et encore plus lorsqu’il invite Robert à venir dans le sous-sol avec lui.

La cadre et le montage sont réglés au millimètre de façon à jumeler la position du spectateur avec celle de Robert Graysmith. L’entrée dans le sous-sol véhicule un sentiment d’insécurité, comme si il allait se passer quelque chose… La traversée de l’allée principale amène à une montée sous-tension implacable. Le son, la lumière et les ombres viennent resserrer l’étau dans lequel le protagoniste principal et le spectateur sont pris au piège. Quelque chose se trame… Est-ce l’imagination de Robert ? Ou bien Bob Vaughn n’est pas seul dans cette maison ? David Fincher maitrise totalement sa mise en abîmes, au point que le spectateur ne souhaite qu’une seule chose, c’est de se tirer de cette vieille baraque.

Le cinéaste américain donne naissance à une transmission de sensations et d’émotions entre Robert et le spectateur. La séquence est encore plus palpitante lorsque Bob Vaughn éteint la lumière du sous-sol et que Robert s’empresse de décamper. Et dernier petit sursaut au moment où il constate que la porte d’entrée est fermée à clé et qu’il sent le propriétaire de la maison derrière lui.

Le temps se suspend une fraction de secondes, puis il lui ouvre lentement la porte et lui souhaitant une bonne nuit. Robert court alors sous la pluie jusqu’à sa voiture.

Cette scène laisse planer énormément de doutes sur Bob Vaughn, ses intentions, son implication auprès du Zodiac… A travers son travail, David Fincher nous montre qu’il a peaufiné son style afin d’impliquer constamment son public, et ainsi partager l’investigation, les inquiétudes, les suspicions… On retrouvera ce traitement de l’image et de la mise en abîmes dans la série Mindhunter.

Si vous n’avez pas encore eu l’occasion de découvrir Zodiac et Mindhunter, et que vous êtes adeptes du thriller psychologique, ne perdez plus un instant pour vous plonger dans ces deux œuvres renversantes.

Un commentaire Ajouter un commentaire

  1. Strum dit :

    On peut souligner la grosse influence de Memories of murder de Bong Joon-ho sur ce film.

    J'aime

Répondre à Strum Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s