Après Séance : Queen & Slim

Queen & Slim est un thriller dramatique américain réalisé par Melina Matsoukas.

Lors de leur premier rendez-vous, un couple noir est arrêté sur la route pour une infraction mineure. La situation dérape rapidement et le policier est tué sous le coup de la légitime défense. S’engage alors une fuite à travers le pays, tandis qu’une vidéo de l’incident devient virale : Queen et Slim, comme on les surnomme, deviennent les symboles des traumatismes et de la terreur des personnes de couleur aux États-Unis.


Premier long métrage pour Melina Matsoukas, qui est principalement connue dans la réalisation de clips musicaux (We found love de Rihanna, Just Dance de Lady Gaga…). A travers sa bande annonce, Queen & Slim s’affiche comme une œuvre dramatique à la fois âpre et originale. L’acteur américain Daniel Kaluuya (Sicario, Get out) fait partie des stars montantes, ce qui ajoute de l’intérêt pour le film.


Un engagement qui tient la route !

Dans son premier quart d’heure, le long métrage dégage du charme et de l’intensité. Melina Matsoukas véhicule un sens de la dramaturgie assez classique et toujours aussi efficace. On pense à Rambo de Kotcheff ou encore Thelma & Louise de Ridley Scott. La recette est connue, mais il y a quelques ingrédients qui rendent Queen & Slim acéré et percutant.

La mise en scène reflète le parcours de la réalisatrice, à savoir les séries et les clips. Cependant, Melina Matsoukas se montre particulièrement inspirée par le sujet et les personnages. Malgré les quelques clichés et la linéarité du script, sa scénographie amène du relief, de l’émotion et de l’empathie pour les protagonistes principaux. Son travail sur l’opposition des sentiments ressort à plusieurs reprises, et se cristallise totalement à un moment précis du récit. L’intensité va crescendo en s’accordant avec un montage dynamique.

Le scénario tire sa force des dialogues et de l’opposition entre Slim et Queen. Malgré les apparences, c’est l’inverse d’un Bonnie & Clyde. Le propos engagé est également très intéressant et tire son épingle du jeu par le biais de la dimension social et politique de l’Amérique. Ça frappe fort et juste !

Au niveau du casting, on a le droit à un couple étincelant. Daniel Kaluuya et Jodie Turner-Smith sont tout simplement magnifiques. Leur alchimie ne fait aucun doute, et se renforce au fur et à mesure que l’étau se resserre autour de leurs personnages. En seconds couteaux, on retient principalement Bokeem Woodbine et Chloë Sevigny.

La bande originale entrecroise le blues, la soul et le RnB à de nombreuses reprises. Dev Hynes signe un score en adéquation avec l’environnement, le propos et le regard de Melina Matsoukas.

En résumé, Queen & Slim est un premier film réussi et puissant ! Melina Matsoukas fait une belle entrée en matière, tout comme son actrice Jodie Turner-Smith. Elles sont à suivre de près !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s