Critique : Retour à Cold Mountain (2003)

Retour à Cold Mountain est un film dramatique italo-roumano-britannico-américain écrit et réalisé par Anthony Minghella.

Dans une Amérique déchirée par la guerre de Sécession, un homme et une femme vont accomplir l’un vers l’autre le plus extraordinaire des voyages. Fille de pasteur, Ada a consacré toute sa jeunesse à la musique, aux arts et au bien-être d’un père veuf, qu’elle aime plus que tout au monde. Simple ouvrier, Inman est un homme farouche, avare de paroles, étranger à la société policée, pétrie de culture et traditions sudistes, dont s’entoure Ada.

Anthony Minghella adapte le premier roman de Charles Frazier publié en 1997. Retour à Cold Mountain s’est vendu à plus de 3 millions d’exemplaires à travers le monde.


L’odyssée d’Inman

Anthony Minghella confirme son art de conter et réactualiser les histoires. Avec Retour à Cold Mountain, le cinéaste nous offre une flamboyante épopée qui respire le grand cinéma américain d’antan. On pense à David Lean, Francis Ford Coppola ou encore John Huston, tant le spectacle et les émotions sont au rendez-vous. Pourtant, la recette n’est pas révolutionnaire, mais encore faut-il maitriser le dosage de chaque ingrédient.

Les +

  • Anthony Minghella signe une mise en scène à la fois élégante et spectaculaire. Sa vision est ambitieuse et cohérente avec celle de son chef opérateur, John Seale. Cette troisième collaboration, entre les deux hommes, fait naître de savoureuses peintures dont l’éclat nous envoute et nous scotche à notre siège. Le cinéaste fait preuve d’une grande maitrise des codes du blockbuster à l’ancienne.
  • La richesse des décors et des costumes apporte un éclat tout particulier à l’écran.
  • Fidèle à sa passion pour la littérature et la tragédie grecque, Anthony Minghella conserve toute la dimension romanesque de Charles Frazier. La mécanique est bien huilée, avec des rouages qui s’articulent sur plusieurs genres à la fois. Il s’en dégage un véritable souffle épique et enivrant.
  • L’autre grande qualité du cinéaste, c’est de tailler des personnages très près du corps de ses interprètes. Anthony Minghella ne laisse rien au hasard, même sur un protagoniste qui n’apparait que quelques secondes à l’écran. Il est conscient que le relief de son adaptation passe par ses choix de distribution, ainsi que sa direction. Le spectateur est gâté par sa galerie de personnages attachants, émouvants ou méprisants.
  • Le casting est époustouflant ! Nicole Kidman et Renée Zellweger forment un grand duo d’actrices. Jude Law livre une grande et belle interprétation. Au niveau des seconds couteaux, on retient principalement Brendan Gleeson, Natalie Portman, Philip Seymour Hoffman, Charlie Hunnam ou encore Eileen Atkins. Une distribution remarquable qui cristallise à merveille toute l’ambition et la passion du cinéaste.
  • La musique de Gabriel Yared épouse parfaitement l’axe romanesque et tragique de l’histoire. Le compositeur franco-libanais signe l’un de ses plus beaux scores. Le thème d’Ada est somptueux.

Les –

  • En réactualisant les classiques, Anthony Minghella balise que trop bien son intrigue, et cela rend certains rebondissements prévisibles.

En résumé, Retour à Cold Mountain manque d’un soupçon d’originalité pour être hissé au rang de chef d’oeuvre. Cela dit, il a tout de même l’aura et l’impact d’un grand film.

3 commentaires Ajouter un commentaire

  1. MrBurns dit :

    Je l’ai vu ce film,un excellent film d’Anthony Minghella et le patient anglais est génial aussi.

    Aimé par 2 personnes

  2. belette2911 dit :

    Jamais vu le film mais je possède le roman et c’est par lui que je vais commencer 🙂

    J'aime

    1. Un grand film pour un grand roman.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s