Critique : Embattled (2021)

Embattled est un film dramatique américain écrit par David McKenna (American History X) réalisé par Nick Sarkisov.

Pour surmonter les traumatismes de son enfance, Cash exploite son agressivité pour devenir un champion du monde de combat MMA. Habitué à la richesse, à l’adoration et à la popularité mondiale, il doit relever un nouveau défi lorsque son deuxième fils naît avec le syndrome de Williams. Alors que Cash continue à faire fortune sur le ring, son fils aîné Jett devient le gardien de son jeune frère Quinn, mais lorsque il décide de suivre son père dans les arts martiaux, il doit faire face à son passé.

Édité chez Universal Pictures France et disponible en DVD, Blu-Ray et VOD à partir du 7 juillet 2021.


Warrior 2.0

Il y a à peine 10 ans, nous avons découvert le savoureux Warrior de Gavin O’Connor, avec Tom Hardy et Joel Edgerton. Aujourd’hui, Embattled vient lui emprunter certaines thématiques pour nous conter une histoire plus axée sur l’héritage. Le scénariste, David McKenna revient sur la pointe de sa plume en restant fidèle à son thème de prédilection, qui est la famille.

Malgré quelques facilités, le script entretient efficacement son propos et lui apporte une dimension parfaite dans son climax. Les personnages sont bien brossés, et deviennent rapidement attachants. Toutefois, on peut regretter que Claude (Saïd Taghmaoui) ne soit pas plus exploité. Le potentiel d’avoir un second couteau de qualité était là, ce qui aurait pu renforcer le propos. Il aurait été intéressant d’alimenter l’aspect technique et physique du MMA. David McKenna n’est pas expert en la matière, et ne cherche pas à l’être. De son côté le réalisateur, Nick Sarkisov avait également la possibilité d’apporter quelques suggestions pour favoriser la crédibilité de l’histoire. En dehors de ces quelques reproches, le scénario tient habilement la longueur.

La mise en scène est assez académique dans l’ensemble, mais c’est plus qu’honorable pour une telle production. Le montage est fluide et efficace, ce qui alimente l’intensité autour des protagonistes et des enjeux. Nick Sarkisov réussit à nous émouvoir et à nous faire frissonner. Son cadre et la photographie de Paul Ozgur apportent le relief nécessaire pour tirer le meilleur de la distribution et des décors.

La direction d’acteurs est l’une des grandes forces du long métrage. En tête, Stephen Dorff se montre particulièrement investi et inspiré par son rôle. Cela fait plaisir de le retrouver dans une telle forme. A ses côtés, on a deux petites révélations. Darren Mann et Colin McKenna se répondent parfaitement. Chacun donne ce qu’il faut pour alimenter le propos et véhiculer de l’émotion. Au niveau des seconds rôles, on retient principalement Donald Faison (Le plus beau des combats) et Elisabeth Reaser (Grey’s Anatomy, Twilight).

En résumé, Embattled est l’une des bonnes surprises de l’année du côté des DTDVD. Stephen Dorff crève l’écran, et il n’est pas tout seul.

« Film dramatique avec des séquences d’action et de combat, Embattled pourra-t-il laisser le souvenir d’une production cinéma de qualité ? »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s