Après Séance : You were never really here

La 70e édition du festival de Cannes vient de s’achever, et si d’aucun s’accorde pour dire que cette édition n’aura pas bouleversé la croisette comme cela à pu être le cas d’autres années, il demeure néanmoins de très belles choses qui méritent d’être pointées. Il aurait été trop facile de parler du sublime 120 battements…