Critique : Blackthorn (2011)

Blackthorn est hispano-bolivo-franco-britannique, réalisé par Mateo Gil. Alors qu’on le croit mort depuis 1908, Butch Cassidy, le légendaire hors-la-loi, a trouvé refuge en Bolivie depuis vingt ans, sous le nom de James Blackthorn, un éleveur de chevaux respecté. Au crépuscule de sa vie, il n’aspire plus qu’à rentrer chez lui pour rencontrer ce fils qu’il…