Critique : Wonder Boys (2000)

Wonder Boys est une comédie dramatique américaine réalisée par Curtis Hanson. Professeur à l’université de Pittsburgh, Grady Tripp est l’auteur d’un roman qui s’est jadis vendu à des millions d’exemplaires et qui lui a apporté richesse et notoriété. Depuis sept longues années, cependant, sa muse le boude. Alors qu’il enseigne l’art d’écrire, il est tout…

Critique : Black Rain (1989)

Black Rain est un film policier américain réalisé par Ridley Scott. Deux policiers new-yorkais témoins d’un meurtre capturent le yakusa responsable du crime. Chargés de l’escorter au Japon, ils se retrouvent plongés au cœur de l’univers de la puissante mafia d’Osaka. Une beauté peu endiablé… Les premiers instants du long métrage suivent efficacement les codes…

Il était une fois… Basic Instinct de Paul Verhoeven

Basic Instinct est un thriller érotique franco-américain réalisé par Paul Verhoeven. Catherine Tramell (Sharon Stone), une romancière richissime vivant entourée d’anciens meurtriers, est soupçonnée du meurtre de son amant, la rock star Johnny Boz. Celui-ci a été assassiné à coups de pic à glace dans des circonstances similaires à celles décrites dans l’un des romans…

Hors de portée (2015)

Hors de portée (Beyond the reach) est un thriller américain réalisé par Jean-Baptiste Léonetti. Dans l’ouest américain, un homme d’affaire sans scrupule et passionné de chasse, souhaite ajouter un mouflon à son tableau de chasse. Il engage Ben comme pisteur dans le désert de Mojave. Mais les choses tournent mal lorsqu’il presse trop vite la…

The Game (1997)

The Game est un thriller américain réalisé par David Fincher. Ce qu’il faut savoir sur ce film : – Le projet a erré pendant cinq années dans les couloirs de la Metro-Goldwyn-Mayer, de la Propaganda Films pour aboutir dans les mains du producteur Steve Golin (Babel, Sailor & Lula) à la PolyGram Filmed Entertainment. Suite…

TOP 5 Des meilleurs films d’Oliver Stone

Oliver stone est un grand cinéaste engagé et talentueux. En plus de quarante ans de carrière, il a composé une filmographie solide et enrichissante, où l’on trouve de véritables pépites cinématographiques. Le cinéma d’Oliver Stone est venu assez tard à moi, je l’ai découvert à travers L’enfer du dimanche, sorti en 1999. J’ai bien accroché…