Critique : De rouille et d’os (2012)

De rouille et d’os est un film dramatique franco-belge coécrit et réalisé par Jacques Audiard. Un soir, en boîte de nuit, Stéphanie, dresseuse d’orques au Marineland d’Antibes, croise le chemin d’Ali, videur et ex-boxeur dans des combats douteux. Lorsque la jeune femme perd ses jambes à la suite d’un accident, elle rappelle Ali qui va…